ADEM: “FESTIVAL NOTES POLAIRES – Musiques nordiques”

Divers lieux à Genève

Du 27 février au 1 MARS

Surprenantes, éclectiques et énergiques. Telles sont ces musiques venues de Finlande, Suède et Norvège que les ADEM vous proposent durant leur festival d’hiver. Jeunesse, créativité et audace sont les maîtres mots de traditions dont le feu ne s’est jamais éteint et qui sonnent aujourd’hui encore avec éclat.

Maija Kauhanen / Ilkka Heinonen

Jeudi 27 février à 19h30

Maija Kauhanen est une artiste tout à fait représentative des musiques nordiques d’aujourd’hui : fidélité aux traditions, c’est-à-dire connaissance et respect d’un héritage ; jeunesse et inventivité, qui s’expriment par une réactualisation sans complexe. Maija joue de la cithare Saarijärvi kantele, instrument emblématique de la Finlande, selon la technique de jadis mais elle la marie avec de multiples percussions et des emprunts aux « musiques actuelles ». Nombre de ses textes, traditionnels ou personnels, célèbrent et défendent avec force et conviction la condition féminine qui, aujourd’hui comme hier, demeure souvent rude. Une forme de lutte… tout en poésie.Véritable femme orchestre, mêlant en des polyrythmies et des nappes sonores inouïes divers styles et répertoires, Maija confère à son jeu une dimension proprement théâtrale.

Rydval/Mjelva / Symbio + Film

Samedi 29 février à 18h30

Inventives, éclectiques et énergiques. Telles sont ces musiques venues de Finlande, Suède et Norvège que vous proposent les ADEM. Un froid polaire souffle-t-il ? Sans doute au-dehors, dans les dédales des fjords et les profondes forêts, mais c’est un tout autre climat qui nous attend dans les salles de concert. Jeunesse, créativité et audace semblent bien les maîtres mots pour qualifier les artistes invités lors de ce festival qui croisera musiques traditionnelles et folk. Un art proprement nordique dont la tradition ne s’est jamais éteinte et qui sonnent aujourd’hui encore avec éclat. Alors brisons la glace et ouvrons grands nos yeux et nos oreilles aux sonorités envoûtantes des cithares kantele et langeleik ou de la lyre à archet jouhikko, aux rythmes dansants du violon à neuf cordes hardingfele ou aux mélopées du hurdy-gurdy (vielle à roue) et du nyckelharpa (vièle à clavier), comme aux charmes d’anciennes ballades chantées… Pénétrons dans quelque noble demeure ou cabane de bois : nous y retrouverons toutes et tous, à coup sûr, un certain petit air de ces merveilleux contes et légendes qui ont bercé notre enfance.

Bråten Brødre – Duo Sogesong

Dimanche 1 mars à 17h

Ole et Knut Aastad Bråten sont frères dans la vie comme sur la scène. Ils sont aujourd’hui deux des plus brillants représentants de la tradition de la cithare norvégienne langeleik tant à travers leurs concerts que leur enseignement. Ils jouent en duo et dans de plus grands ensembles, interprétant des compositions anciennes et récentes issues de la tradition orale et écrite. Ces dernières années, ils se sont plongés dans la restitution d’un patrimoine sonore étonnant : « the bell tune tradition ». Lors du concert à l’Alhambra, ils présenteront ce répertoire ainsi que des airs de danse traditionnels (springar et halling).

Plus d’informations sur ADEM-Genève

Billetterie disponible au Kiosque Culturel du CAGI à l’ONUG (Porte C6)

Offre spéciale: 20% de rabais sur le plein tarif (dans la limite des places disponibles) / 20% off on the standard rate (within ticket availability)